Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Contactez-nous au 01 82 83 36 36
Se connecter
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Contactez-nous au 01 82 83 36 36

Désert d'Atacama

Guide de voyage Chili

Infos pratiques sur Désert d'Atacama

  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Point de vue
  • Sport à Sensations Fortes
  • Désert
  • Montagne
  • Volcan
  • Lac
  • Indispensable
5 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 1h30 en bus de Calama
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
3 à 5 jours

Avis des voyageurs sur Désert d'Atacama

David Debrincat Grand Voyageur
897 avis rédigés

A 106 km de Calama, le village de San Pedro de Atacama est au cœur du désert du même nom. C’est le point de départ idéal pour visiter les alentours.

Mon conseil :
Pour passer une nuit la tête dans les étoiles, le lieu est idéal !
Mon avis

Hé ho ! Réveillez-vous ! Il est déjà 5h30 ! C’est tôt mais c’est à cette heure que commence un tour dans le désert d’Atacama, le plus aride au monde, le site le plus célèbre du tourisme au Chili.

C’est parti ! Nous commençons très fort par une étape extraordinaire à la lagune de Chaxa. Nous sommes en plein Salar à 2300 mètres d’altitude, au beau milieu des 320 000 hectares de cette étendue salée. Contrairement à Uyuni, ce Salar n’est pas blanc car il est recouvert de pierres volcaniques. Le spectacle que la nature nous offre est d’une beauté à couper le souffle. Des dizaines de flamands roses avancent les pattes dans l’eau et se reflètent dans la lagune comme dans un miroir. C’est encore plus beau lorsqu’ils prennent leur envol avec en toile de fond les volcans Licancabur et Lascar. C’est un tableau absolument merveilleux. Les deux géants sont encore aujourd’hui très actifs. Le Lascar demeure l’un des plus tumultueux du pays. Entre 2003 et 2006, il a connu dix éruptions. Rien depuis même si des fumerolles s’en échappent en permanence.

Deuxième étape aux villages de Socaire et Toconoa. Ce dernier a pour particularité son église avec son clocher séparé. Les Atacamènes ayant leurs propres dieux mâle et femelle, l’église catholique essaya de les convertir en leur faisant croire que l’église représentait le dieu femelle et le clocher le mâle. Finalement, les Atacamènes n’adhèreront jamais à l’image d’un Jésus souffrant et en sang alors que dans leurs croyances les dieux sont forcément forts et puissants. Il faut rouler longtemps pour arriver aux geysers du Tatio. En premier plan, des fumerolles hautes d’une dizaine de mètres et l’eau qui gicle des entrailles de la Terre jusqu’à trois mètres dans les airs. Ajoutez la cordillère rosie par le lever du soleil en fond et l’ensemble devient magnifique, impressionnant et majestueux. Avouez que ça valait le coup de se lever tôt.

Stéphanie Charbit Grand Voyageur
89 avis rédigés

A près de 3000 m d’altitude, proche de la frontière bolivienne et argentine, le désert d’Atacama s’offre à vous pour un très beau séjour nature !

Mon conseil :
Comme dans tous les déserts, il fait chaud le jour et frais la nuit, songez-y ! Et gare aux maux de tête à cause de l’altitude, on s’hydrate comme il faut et on n’oublie pas sa crème solaire.
Mon avis

Dans le désert d’Atacama, les possibilités de virées sont multiples. Je reste quelques jours chez mon couchsurfer Jaime qui m’accueille bien gentiment. Jaime travaille dans une agence de voyage locale et peut donc me conseiller sur ce qu'il y a à faire dans l’immensité du désert… Dès le premier soir il m’emmène dans la « Vallée de la Mort » pour un apéro face au soleil couchant sur le canyon et le volcan Licancabur, magique.

Les autres jours, il me montre les environs avec ses amis : la quebrada del diablo (une longue gorge creusée par l’érosion), la laguna Cejar qui marque le début du désert de sel, ou encore la petite laguna Piedra, extrêmement riche en sel ce qui permet donc de flotter dedans comme dans la mer Morte !

Je loue aussi un vélo pour rejoindre la « Vallée de la lune » à quelques kilomètres du village. J’y vais pour le coucher de soleil sur les dunes mais il ne faut pas trop tarder, une fois le soleil couché on n’y voit plus rien, mais vraiment rien rien rien, ce qui pour rentrer à vélo au village n’est pas des plus génial… Mais le spectacle des étoiles et de la voie lactée est tellement beau !

Caroline Gourmaud Grand Voyageur
346 avis rédigés

Désert le plus aride du monde, Atacama est situé dans la région d'Antofagasta, entre la Cordillère des Andes et les côtes pacifiques du Chili. Au programme : volcans, geysers, lagunes, salars, villages typiques et vallées lunaires.

Mon conseil :
Prévoyez des vêtements adaptés, l'amplitude thermique est très forte dans cette région, les températures peuvent passer de - 10°C la nuit à 40°C le jour.
Mon avis

Le désert d'Atacama, énorme réserve de lithium à ciel ouvert, est un formidable point d'accès pour découvrir le nord du Chili et ses merveilles naturelles. La liste est longue alors prévoyez bien votre temps pour parcourir l'envers de ce décor résolument martien.

Parmi les immanquables du nord chilien, je retiens le village de San Pedro de Atacama. La bourgade lunaire de 5 000 habitants (et presque autant de touristes) se distingue par ses édifices coloniaux et ses maisons en adobe. Les Vallées de la Lune et de la Mort sont également des incontournables entre dunes de sable interminables et couchers de soleil romantiques. Pourquoi ne vous adonner au sandboard, le surf sur sable ?  

Les apprentis archéologues apprécieront la Pukara de Quitor, de vieilles forteresse datant du XIIe siècle ainsi que l'Aldea de Tulor, un village précolombien en parfait état. Si vous souhaitez voir des flamants roses, cap sur les lagunes Miscanti y Miñique et pour un bon bain dans un jacuzzi naturel, il faudra privilégier les Baños de Puritama.

Vous l'aurez compris, le désert d'Atacama renferme un pléthore d'endroits  aussi magiques les uns que les autres. La nuit, on lève les yeux au ciel et on admire les étoiles, en effet, l'aridité et l'isolement du désert en font un des meilleurs lieux d'observation astronomique au monde. Le nord chilien vaut le détour, tant pis pour les kilomètres avalés.

Circuits et séjours Désert d'Atacama

à partir de
2 930 €
Hors des sentiers battus Env. 11 jours
à partir de
1 870 €
Classiques Env. 10 jours